Jeunes et prêts à inventer le futur 2012-15  30x26’

Jeunes et prêts à inventer le futur

Ils sont étudiants, ouvriers, cadres, artisans indépendants, enseignants et autres fonctionnaires de l'État ou encore artistes, pour beaucoup au chômage et ont tous moins de 30 ans. Ils ne rêvent pas d'une nouvelle société, leur ras-le-bol et leur conscience de l'urgence de la situation ont fait qu'ils veulent «une réelle démocratie, maintenant» renvoyant dos à dos les partis traditionnels et les dictateurs corrompus en raison de leur incapacité à rencontrer les aspirations des jeunes et des citoyens confrontés à un chômage massif et à l'absence de perspectives d'avenir.

Donner la parole à cette jeunesse rebelle et montrer comment elle vit au jour le jour les défis de nos sociétés: chômage, changement climatique, accroissement des injustices sociales, érosion de la biodiversité, risque de conflits planétaires, crise économique, corruption de la politique, mondialisation; bien que la planète accroisse ses richesses, l'inégalité de leur répartition, entre pays du nord et du sud, se creuse de plus en plus.

Ce mouvement de contestation sociale et politique, de Tunis à Madrid, est en train de franchir les frontières, s'implantant aisément sur le terrain fertile des pays confrontés à la crise, la répression et l'austérité. Cette mobilisation citoyenne trouve des échos de solidarité au Maghreb, en Afrique, en Europe et ailleurs.

Aujourd'hui, des manifestations se poursuivent avec une détermination incroyable, n'entamant nullement le courage des peuples pour briser les chaînes de l'autoritarisme. Cette liberté chèrement acquise continue malheureusement à coûter encore de trop nombreuses vies humaines au Maghreb et au Proche Orient, mais elle ouvre néanmoins de nouvelles perspectives, impensables il y a encore quelques mois. Cela exprime, plus que jamais, une très forte aspiration des peuples qui n'en peuvent plus d'accepter l'absence de justice et de liberté, de subir l'arbitraire et la violence politique, de vivre l'injustice, la pauvreté et le mépris de dirigeants corrompus qui pillent les richesses de leurs pays au détriment des populations.

  • Production
  • Technique


Créateur, producteur & réalisateur

Nasser Bakhti
Production
Troubadour Films - Genève
Partenaires internationaux
Algérie:
Aït Mouhoub Ali
Sénégal:
Fabacary Assymby Coly
Chili:
Rodrigo Salinas
, Ana Campusano
Grèce:
Anastasia Christoforidou, 
Gianni Fragkoulis, Manolis Foinikianakis: Multimedia Team Syntagmatos Athens, Traduction: Thalia Prassa
France:
Jean-Pierre Lagrange
Espagne:
Aït Mouhoub Ali
Brésil:
François Wolf
Mexique:
Rodrigo Salinas
Afrique du Sud:
Tobias Glüsing
USA:
Geneviève Tissot
Grande-Bretagne:
Toufik Bakhti
Tunisie:
Salma Baccar
Bolivie:
Rodrigo Salinas
Inde:
Kamal Musale
Japon:
Alice Taylor & Tenshi Iwai
Canada:
Matthieu Lefort


Montage image
Béatrice Bakhti, Ana Acosta, Pierre Belli, Naima Bachiri, Christine Brunner
Animation vidéo et générique
Julien Dumoulin – studio Troubadour Films
Habillage graphique
Cadratin / Julien Dumoulin
Montage son
Jérôme Vittoz
Mixage
François Wolf
FWSTUDIO
Musique
Marcel Vaid (générique du début), Nasser Bakhti (musique illustration épisodes),
Algérie: Zginga (musique générique fin), Sénégal: Red Black (musique générique fin),
Chili: Raul Muñoz