Johann, comme un ange passé trop vite 2015  90’

Johann, comme un ange passé trop vite

Comment faire le deuil d'un enfant parti trop tôt? Un décès brutal et inacceptable, cela n'arrive pas qu'aux autres! Le tragique destin auquel Johann, 22 ans, n'a pu échapper, nous renvoie à nous-mêmes pour tenter de prendre la mesure de ce bouleversement et de son impact. Chacun affronte comme il peut la douleur causée par la disparition d'un être cher. On s'y prépare tant bien que mal selon ses convictions, sa foi et la force de son caractère. En revanche, lorsque la disparition est soudaine, violente et douloureuse, on est submergé par la stupeur, la tristesse, la colère et un sentiment de profonde injustice. Au moment où nos yeux s'ouvrent sur la vie, on nous promet la mort! C'est inéluctable! Certes, la mort fait partie de la vie mais, il y a certaines morts qui s'accompagnent du sentiment d'injustice, elles sont prématurées, déstabilisantes et nous les vivons comme des trahisons de la vie. La perte d'un enfant en fait partie. Alors comment se définir, se positionner et garder sa lucidité pour faire face, sans se perdre et tout perdre en même temps?

 

  • Fiche
  • Production
  • Technique


Version originale
Français
Sous-titres
English / Deutsch / Italiano
Format
Vidéo 16/9 Couleur / HDCAM / DCP
Genre & durée
Documentaire 90'
Année de production
2015
Pays de production
Suisse


Écrit & Réalisé par

Nasser Bakhti
Produit par
Nasser Bakhti
Production
Troubadour Films - Genève
Assistant de production
Laure Bonvin
Secrétaire de production
Inès Abeya

 

Caméra
Loïc Oswald /Christophe Meyer
Images Addionelles
Nasser Bakhti
Son
Bernard Seidler,
Montage image
Béatrice Bakhti
Assistant Montage
Pierre Belli
Animation vidéo et générique
Julien Dumoulin – studio Troubadour Films
Montage son
Jérôme Vittoz
Mixage
François Wolf
Musique
Marcel Vaid
Etalonnage
Eun-Song Lee, Kontrastmedia